Ca faisait un moment qu'elle me parlait, me regardait au loin, perle rebelle de la Méditerranée; la voici à bout de ferry, La Corse. 

Le départ se fait à Nice pour nous, mais il y en a de Marseille à Toulon, en passant par Savone ou Gênes pour ne nommer qu'eux. Nous l'avons réservé début Juin, pour le départ mi-Septembre, et avons pu bénéficier d'une réduction suivant nos horaires et lieu de départ; car la traversée est loin d'être bon marché. Bref, nous y voici, Goustav' est prêt à embarquer et nous aussi.

Pour info Goustav' c'est le camion aménagé avec lequel nous allons faire le tour de celle que d'aucuns surnomment plus belle du monde. 

L' embarquement est fascinant, les voitures, très nombreuses, valsent un peu partout, tournicotent au gré de leurs roues, suivant les indications du personnel, qui sait, lui comment optimiser l'espace, pour rentre l'endroit rentable.


20160923_121635

 

Nous voici en mer pour huit heures; oui, oui; c'est long, vraie minie croisière sur les flots. Le ferry est sympa; tout est fait pour que nous passions de beaux moments. Une pisicne, plusieurs bars et restaurants, des solariums, une salle de jeux, une boutique, une garderie..Tout est pensé pour que les familles, les couples, les retraités et autres toutous  qui ont leurs coins à crotte) y trouvent leur compte et vident le leur, de compte, aussi. Mais ça fait partie du jeu, me direz vous.

005

 

Crunch se la joue cool. On a passé au moins six heures à bouquiner au soleil ; c'était le paradis!

006

 

 Il est près de vingt heures, après deux bières Pietra Corses, et un cocktail - sans alcool langues de vipères-  nous approchons enfin!

007

 

Nous sommes arrivés à la nuit tombée; nous avons cherché vite fait un coin pour dormir, et au réveil, nous avons vue sur ça...Nous voici à l'aventure autour du Cap Corse. Je ne sais pas si c'est parce que nous avons commencé ainsi, mais honnêtement, cet endroit est le plus beau que j' aie jamais vu..

022

 

L'eau est aussi claire qu'en Martinique...

031

 

Nous approchons de Nonza; les plages sont grises tirant parfois vers le vert, à cause de la serpentine, qui est un minéral rejeté par la mer suite à l'exploitation de par le passé, d'une carrière d'amiante. Baissez vos dagues, elle est fermée depuis 1965. 

046

 

En voici l'héritage de plages formées par la pierre rendue par les eaux, et donc artificielles; et de ce que j'ai compris, ce n'est pas un polluant. 

050

 

Nonza apparait enfin; joliment nichée entre montagne et mer, Sainte Julie prônant fièrement en son centre. Sa position au creux d'une falaise surplombant la Méditérannée, a fait d'elle un lieu stratégique a l'époque où il fallait sans cesse lutter contre l'envahisseur. 

077

 

Nous grimpons jusqu'à la célèbre Tour Paoline, construite par Pascal Paoli lui - même, l'un des grands noms de l'île. 

061

 

Le petit tour est fort sympathique et instructif. Des panneaux prenant l' âme et la voix de Pascal Paoli nous relatent l'histoire de cette " Petra Sacra" .

063

 

 La promenade est jolie, ça vaut le coup de s'arrêter; et comme vous pouvez le constater la vue est juste sublime.

068

081

 

 

Nous roulons à travers le desert des Agriates; eh oui, il n'y a pas que le Sahara, ou Gobi! Microrégion de son état, la montagne d'un côté et la mer de l'autre. Il faut le voir pour le croire, on ne sait où donner de la tête. On se sent un peu perdu entre ses monts caillouteux et secs et cette étendue bleu azur...

 

023

 

024

 

027

 

 

Nous voici à Saint-Florent; en face (à peu près) de Bastia pour que vous situiez. Ville inspiratrice de bons nombres d'écrivains, Saint-Florent est posée dans un golfe, superbe pépite ouverte aux touristes. 

086

 

082

 

La citadelle date du XV ème siécle; déambuler dans les ruelles est lénifiant...Et j'ai découvert que les glaces étaient italiennes, donc aussi bonnes que dans le pays adoré. Pistacchio in mon coeur. 

085

027

 

 

On cherche un joli coin pour reposer Goustav' et nous par la même occasion, et je crois qu'on a trouvé. L'ïle Rousse nous ouvre  ses paysages mirifiques.

094

 

Vue au réveil...On ne s'en lasse pas..

096

 

 

Crunch médite devant l' immensité bleue...

097

 

 

...tandis que je mitraille de partout.

J'ai emmené quatre maillots, et je n'ai pas touché l'eau. Frileuse d'avant ma naissance, je n'ai pas eu envie. A un moment, mon traître de gros orteil droit a failli se laisser avoir, mais ouf, la vigilence de ma brigade personnelle anti-caillure a réagi illico presto, pour remettre le rénégat dans le droit de chemin.

099

 

 

C'est l'heure de l' apéro, je viendrai vous conter prochainement la suite de ce joli voyage. Il est question d'une vallée mystérieuse, de vaches touffues, et de lacs glaciaires, de grain de sable géant et de Charles de Gaulle, en personne...

169

 

 

Pancarte significative lue dans toutes les églises et monuments religieux visités. Après on dit que les Corses n"ont pas d' humour! :-p

 

059